AMPHITRYON de Molière

Titre : AMPHITRYON
Auteur : Molière
Genre : Théâtre Comique
Éditeur : Larousse

Résumé éditeur

Le dieu Jupiter est une fois de plus amoureux, mais comment séduire la fidèle Alcmène ? En prenant les traits de son mari Amphitryon, bien sûr ! Son serviteur Mercure, quant à lui, se fera passer pour le valet Sosie. Mais voici qu’Amphitryon et Sosie reviennent de la guerre. Quiproquos, malentendus, rebondissements, Molière manie la fantaisie mythologique avec brio, tout en laissant transparaître quelques zones d’ombre.

Mon avis

Reprenant la lecture des grands classiques, j’ai décidé de sortir de ma zone de confort et de lire du théâtre .
Le comique de cette pièce permet d’aborder des thèmes comme l’angoisse ou la question de l’identité et de s’interroger sur ce que l’on croit être réel, alors que celle-ci ne serait que tromperie. Les personnages sont bien travaillés et l’atmosphère est très amusante ce qui permet de rentrer facilement dans leurs aventures. J’apprécie la fluidité littéraire en partie due aux vers libres qui, ne l’oublions pas est une transgression totale pour l’époque. On retrouve le procédé de la farce avec les coups de bâtons.

J’ai bien aimé cette lecture, cependant je trouve que la fin est un peu longue et rigide.

Cette pièce m’a réconcilié avec le théâtre classique et ai hâte d’en découvrir d’autres classiques du théâtre français et international pour vous les faire découvrir.

Bonne lecture.

Phedra. D
Chroniqueuse culturelle

Extrait d’ une mise en scène d’ Amphitryon de Molière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :